Le microbiote

Le microbiote humain est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, parasites, champignons) hébergés par le corps humain. Il en existe plusieurs dans notre organisme : au niveau de l’intestin, de la peau, de la bouche, du vagin…

Le microbiote intestinal (auparavant appelé flore intestinale) est le plus important d’entre eux. On y dénombre environ 100 000 milliards de micro-organismes vivants (essentiellement des bactéries) . Ce microbiote vit en état de symbiose avec son hôte, c’est-à-dire qu’il existe entre les deux une relation mutuellement bénéfique.

Chaque partenaire dépend de l’autre : le microbiote dépend de son hôte qui lui fournit un milieu pour survivre et l’hôte dépend de son microbiote. Au sein même d’un microbiote sain, chaque micro-organisme vit en harmonie avec les autres. Il s’agit d’un système structuré parfaitement adapté à son hôte, un véritable organe qui pèse entre 1 et 2 kilos . Des milliards de bactéries vivent dans notre intestin sans engendrer de pathologie.

Elles sont même essentielles au bon fonctionnement de notre organisme : les bactéries permettent le développement de notre muqueuse intestinale, synthétisent des vitamines, dégradent certains composés et nous protègent contre les bactéries potentiellement pathogènes provenant de notre alimentation.

Ainsi préserver l’équilibre de sa flore intestinale équivaut à préserver sa santé. Et il semble tout autant évident que notre alimentation influe sur la composition de notre flore intestinale.

Partout dans le monde, les recherches se multiplient pour comprendre le rôle du microbiote intestinal et son action dans de nombreuses maladies. Avec ces découvertes naissent de nouveaux espoirs : la possibilité de prévenir voire de mieux soigner ces pathologies.